Clairières

Écouter l’espace qui se constitue entre deux danseurs, quand l’un est aveugle. Prendre le risque de la désorientation et de la perte de repères.
Repères = obstacles.
Jouer (et se jouer) des frontières entre : regarder/voir, regarder/écouter, observateur/observé, maitrise/sujétion, perte/recouvrement.
Interroger la place du visuel dans le corps qui danse, ainsi que dans la réception de la danse par les publics.


Création en mai 2012 au Centre Chorégraphik Pôle Pik
(Rhône-Alpes)
• Durée : 45 minutes
• Création : Delphine Demont
• Interprétation : Delphine Demont et Saïd Gharbi
• Lumières : Mathias Roche
• Musique : Luciano Berio, Sequenza pour hautbois seul interprétée par Jacqueline Leclair
• Regard extérieur : Sophie Tible-Cadiot

Avec le soutien du Centre Chorégraphik Pôle Pik, d’Arcadi dans le cadre des Plateaux Solidaires, de micadanses, de la fondation Réunica Prévoyance sous l’égide de la Fondation de France.


Encore plus d’informations sur Clairières dans les Ressources et sur YouTube.
Découvrez l’interview de Delphine Demont et Saïd Gharbi, suite à la représentation en mai 2015 au théâtre Joliette-Minoterie à Marseille et écoutez un reportage audio qui donne la parole aux danseurs au moment des répétitions de création.

 

Crédits photo :
Jean-Pol Stercq, Gilles Aguilar
Facebook Twitter Google+

Crédit vidéo : © Marion Crepel