Interventions dans le cadre de la formation professionnelle

Depuis 2007, sur la sollicitation d’organismes de formation, la compagnie propose des ateliers pour partager sa démarche auprès de danseurs, professeurs de danse, professionnels de la culture, professeurs de sports ou éducateurs spécialisés.
Ces ateliers, d’une durée de trois heures à plusieurs jours, ont pour objectif de faire expérimenter les propositions pédagogiques d’Acajou.
Découvrez ci-dessous nos différentes interventions en France comme à l’étranger depuis 2010. Allez plus loin en consultant également les liens et vidéos suggérés.
Si vous souhaitez faire intervenir la compagnie, écrivez-nous à contact@acajou.org ou contactez-nous au 06 52 814 418.

Novembre 2016. La Briqueterie/CDC du Val de Marne, Vitry-sur-Seine
Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication et aimablement accueillie par La Briqueterie, CDC du Val-de-Marne, Acajou a proposé le mercredi 16 novembre 2016 un module de sensibilisation à destination des professionnels de la culture intitulé “Accueillir du public déficient visuel sur des actions de médiation et des offres de programmation en danse”. Téléchargez le programme en format pdf.

Mai 2016. Université Paris 8, Briqueterie / CDC du Val-de-Marne
Acajou intervient dans le cadre du DU “Danse et éducation somatique” pour la 3e session de formation intensive axée autour des propositions de danse liées au handicap sensoriel. L’intervention de Delphine Demont suit celle de Pascale Houbin et précède celle de Séverine Skierski.

Décembre 2015. Sidvem, Paris
Acajou a été sollicitée par le Sidvem pour intervenir auprès des professeurs de musique dans le cadre de sa formation de certificat de spécialisation option déficience visuelle.

Octobre 2015. Faculté des sciences du sport, Nancy
Acajou a participé aux premières rencontres “Corps, danses, handicaps” les 8 et 9 octobre 2015. En partenariat avec le Centre culturel André Malraux de Vandœuvre-lès-Nancy, il a été montré, en théorie et en pratique au cours de ces rencontres, comment les personnes en situation de handicap inventent un style incarné du corps vivant avec de nouveaux modes de relation aux autres. Compagnies de danse, théoriciens des corps handicapés et praticiens de l’altérité se sont réunis pour envisager les autres façons de se mouvoir, de rencontrer les corps et donner à voir une création alternative.
Les compagnies de danse Passaros de la chorégraphe Émilie Borgo, Mawguerite de Bernado Montet et Danse avec mes roues de Leïla Bessahli étaient également présentes à ces conférences.

Consultez ici en pdf téléchargeable le programme complet des rencontres “Corps, danses, handicaps.

Octobre 2014. La Briqueterie/CDC du Val de Marne, Vitry-sur-Seine
La Briqueterie/CDC du Val de Marne a proposé en octobre 2014 une semaine de formation du danseur (valides ou en situation de handicap visuel) à l’improvisation sans (se) voir. Le stage proposait de découvrir les démarches pédagogiques et artistiques de trois compagnies professionnelles européennes : la compagnie Acajou (France), la compagnie Les BGM (Belgique) et la compagnie Kjersti K. Engebrigsten (Norvège). Acajou proposait un workshop de deux jours dont une demi-journée au MAC/VAL.

Pour en savoir plus, consultez ici en pdf, l’archive du programme de formation

Juin 2014. ATPEA, Institut Français de Madagascar, Antananarivo
La compagnie malgache Lovatiana organise chaque année un Atelier de Transmission Pratique et d’Échanges Artistiques où sont invités des danseurs et chorégraphes susceptibles d’ouvrir leur proposition pédagogiques aux danseurs déficients visuels.
Acajou a été invitée pour la deuxième fois en 2014 ; Delphine Demont et Saïd Gharbi ont proposé un atelier autour de leur duo Clairières, donnant lieu, dans le cadre de la plateforme artistique Kilokolo, à une restitution publique le 19 juin au théâtre de verdure, avant de jouer un extrait de la pièce le 20 juin sur le plateau de l’Institut Français.

Janvier 2014. Projet européen Integrance, Paris
En 2014-2015, micadanses, partenaire d’Acajou depuis 2005, a participé au projet européen Integrance (Inclusive dance and creative mouvement) ayant pour but de créer un spectacle mêlant des danseurs en situation de handicap et des danseurs valides.
Ce projet rassemblait quatre partenaires européens : la compagnie Stopgap Dance à Farnham (Angleterre), Indepen-dance à Glasgow (Écosse), Platorm-K à Gent (Belgique) et micadanses (France).
Durant deux ans, les danseurs réunis sur le projet ont travaillé dans chaque ville partenaire, et découvert les différentes approches danse et handicap selon les pays.
C’est dans ce contexte que la compagnie Acajou a été sollicitée par micadanses pour proposer aux danseurs du projet Integrance un atelier de trois heures pour les danseurs valides et en situation de handicap.

Pour en lire davantage sur ce projet, consultez le site www.dansercanalhistorique.fr.

Avril 2013. Projet européen FRAGILE, Tallin (Estonie)
FRAGILE est un projet européen porté par Kjersti K. Engebrigtsen, chorégraphe norvégienne. FRAGILE a réuni pendant deux ans, quatre grands partenaires : la Maison de la culture de Bærum en Norvège, la compagnie portugaise Vo’Arte, l’université de Tallinn en Estonie et la compagnie Salamanda Tandem en Angleterre. Le symposium à Tallinn clôturait le projet. La compagnie Acajou a été invitée à cette rencontre pour présenter l’acaJOUET lors d’un atelier pour danseurs valides et en situation de handicap.

Pour en savoir plus :
• lisez dans les “Rencontres et conférences” des Ressources l’article FRAGILE et visionnez le making of du projet
• consultez ici le programme du symposium en pdf

Octobre 2012. Passeurs de Danse, colloque « La leçon de danse en question(s) », Caen
L’association Passeurs de danse a pour objectif d’enrichir et de diffuser une culture de la transmission de la danse dans sa diversité et sa spécificité, dans une visée d’éducation physique artistique en milieu scolaire et universitaire.
Chaque année, elle organise un colloque national proposant témoignages et pratique chorégraphiques, donnant lieu à une publication permettant de garder une trace des ressources ainsi constituées.
En 2012, Acajou a été invitée à proposer un atelier et à présenter ses activités.
L’ouvrage collectif issu de la rencontre, Inventer la leçon de danse présente un article de Delphine Demont « Perception, représentation et improvisation : un atelier de danse sans (se) voir ». Ce livre est accompagné d’un DVD qui comporte trois heures de vidéo.

Juin 2012. Fédération Française Handisport, Marseille
Dans le cadre d’un module de quatre jours intitulé « Activités physiques d’expression/Danse », Acajou a effectué une journée d’ateliers à Marseille pour le collectif d’enseignants d’EPS et d’éducateurs sportifs spécialisés pour les déficients visuels.

Juin 2012. ATPEA, Institut Français de Madagascar, Antananarivo
Dans le cadre de l’ATPEA organisé chaque année par la compagnie Lovatiana à l’Institut Français de Madagascar, Delphine Demont a proposé un stage d’une semaine à une quinzaine de danseurs valides et déficients visuels. Cette proposition incluait une découverte de l’acaJOUET.

Mai 2012. Rencontres nationales interprofessionnelles handicap musique danse et théâtre, Caen
En mai 2012, le Centre de Ressources Régional Handicap Musique Danse Théâtre du conservatoire de Caen a organisé deux jours de rencontres sur le sujet « Comment accueillir les personnes en situation de handicap dans les établissements d’enseignement artistique ? »
Acajou a proposé deux interventions orales ainsi qu’un atelier de pratique avec l’acaJOUET pour les professeurs de danse, danseurs valides et en situation de handicap.

Pour en savoir plus :
• consultez le programme des rencontres nationales en pdf
• lisez le compte-rendu de l’intervention de Delphine Demont ici en pdf
• consultez le site du ministère de la Culture et de la Communication

Décembre 2010. Musiques et Danses en Finistère, Quimper
Musiques et Danses en Finistère est une association de service public qui favorise l’accès à la culture pour tous.
Acajou a proposé deux jours d’intervention pour les professeurs de danse, théâtre ou musique sur le thème « Transmettre à un public en situation de handicap ». L’objectif était de faire découvrir de nouveaux modes d’appréhension du mouvement et des sons pouvant enrichir la transmission à tout élève, et s’adapter notamment au public déficient visuel.
Les ateliers proposaient notamment un travail sur le souffle qui permet de développer l’écoute, des exercices issus de la méthode des Barres Flexibles de Wilfride Piollet et la découverte de l’acaJOUET.

Crédits photo :
Festival de Marseille
Facebook Twitter Google+