Le Coffret Giselle

Conception Delphine Demont et Wilfride Piollet

Le Coffret Giselle est un projet porté par Acajou et réalisé par la maison d’édition Les Doigts Qui Rêvent.

Le Coffret Giselle convoque l’imaginaire pour inspirer le mouvement. Le Coffret se compose de la reconstitution en 3D des décors de l’acte 1 et 2 du ballet « Giselle ».

Il permet de travailler les déplacements dans l’espace et en lien avec le groupe : on insère dans le décor, pour chaque scène décrite, un parcours – planche avec des pions que l’on peut déplacer dans le décor selon des trajets prédéterminés.

Le Coffret permet de découvrir les lignes de force du mouvement de la technique classique, grâce à des dessins thermoformés, représentant les danseurs dans des attitudes de danse. Les traits des lignes d’énergie du mouvement,  perceptibles au toucher, invitent les danseurs à se mettre en mouvement et ainsi à re-créer la structure de la forme classique. Les dessins thermoformés ont été réalisés par l’impression Laville.

Le Coffret est également accompagné de huit silhouettes costumées correspondant aux principaux personnages du ballet, les textures et couleurs du costume permettent de mieux se représenter les qualités propres à chaque rôle.

Ces différents éléments tactiles et visuels servent de base pour un travail physique pouvant aller de l’improvisation à l’apprentissage d’éléments de répertoire, adaptés au niveau des participants. Cette découverte est étroitement liée à un travail sur ses perceptions internes, nourries et mises en mouvement à partir de l’imaginaire du corps, de l’espace, des costumes, des relations aux autres danseurs.

Entre novembre 2019 et mai 2020, le Coffret est utilisé

Informations pratiques

Le Coffret peut s’utiliser dans de multiples cadres.
• Pour un travail approfondi permettant de découvrir le ballet Giselle et d’expérimenter les situations chorégraphiques essentielles à l’œuvre de Perrot et Coralli, Wilfride Piollet et Delphine Demont ont analysé une vingtaine de scènes pour lesquelles sont proposées des supports tactiles : ceux-ci permettent de se représenter des mouvements et relations de corps sur un déplacement précis dans le décor de l’acte 1 ou 2 ; les ateliers peuvent alors suivre l’ordre chronologique du ballet (durée : 15 à 20 séances de 2 heures).
• Les ateliers peuvent également se regrouper par thème de travail, dont voici une liste non exhaustive (durée : 1 à 7 demi-journées par proposition) :
– ateliers sur le thème de la chute
– ateliers autour de la pantomime,
– ateliers sur le thème du toucher,
– ateliers sur les relations entre les personnages,
– ateliers de mises en relation entre l’acte 1 et l’acte 2 : entrées en scène, danses de groupe, relations entre le groupe et l’individu…

Tous les ateliers sont également conçus en lien avec la technique des Barres Flexibles, développée par Wilfride Piollet. Cette technique débute par une prise de conscience des effets de la gravité sur le corps en mouvement, et par la construction de relations entre différents points dans le corps ou l’espace proche ; ces relations servent peu à peu d’appuis, de « barres flexibles » autour desquelles organiser son mouvement pour jouer avec la gravité.

Découvrez en plus sur ce coffret : document à télécharger / vidéo.

Les associations Acajou et Clef de Sole peuvent être ressources en conseil et en intervenants artistiques, respectivement pour la mise en place de projets en lien avec le public déficient visuel, et pour la mise en place d’un travail approfondi autour des Barres Flexibles et du répertoire de Giselle.

N’hésitez pas à nous contacter au 06 52 814 418 ou contact@acajou.org

Crédits photo :
Acajou
Facebook Twitter Google+