– Nouvelle lune –

création 2018

Note d’intention

« Toujours nous sommes juste au bord de quelque chose d’incompréhensible mais, en pratique, ce sont des choses extrêmement palpables. » (Grotowski)

Faire l’expérience de sa face cachée en soi.
La création “- Nouvelle lune -” met en jeu les hiatus entre la perception organique, immédiate et directe, d’un corps en mouvement – et la mise en oeuvre d’une pensée (verbale, graphique ou autre) pour décrire ce mouvement.
Ce décalage est activé par différentes mises en situation de transmission sur scène, pour la plupart inspirés du jeu du téléphone arabe. Elles dévoilent les filtres de la perception de chaque danseur, ses fictions et représentations intimes du mouvement, de même qu’elles renvoient le spectateur à ses propres perception et représentation du corps dansant. Danseurs et public sont ainsi confrontés à leur ressenti et leur imaginaire, mais aussi leur positionnement : sont-ils témoins, acteurs, interprètes, moteurs d’une action ?
Comment leur place évolue-t-elle au fil de la pièce ?
Où se situe l’altérité ?
Quand – et pourquoi parler de rencontre ?

Télécharger le dossier de création

Équipe artistique – danse
• Chorégraphe : Delphine Demont
• Création et interprétation : Lola Atger, Delphine Demont, Saïd Gharbi, El Hadi Guidoum, Fabien Monrose

Le projet de création – Nouvelle lune – a été initié par la résidence de Delphine Demont en juin 2015 à Madagascar, avec les danseurs de la compagnie Lovatiana : Sambatra Mialinirina, Nampoina Rakotoarivelo, Nacelle Larissa Somoh, Richard Vonjitiana.

création dans le cadre de Bien faits à micadanses – septembre 2018.

calendrier des résidences en cours d’élaboration…

8-13 janvier 2018 : CDC La Briqueterie (Vitry-sur-Seine)

15-19 janvier 2018 : Café Danse Bobby Sands (Savigny-le-Temple)

5-9 février 2018 : Carreau du Temple (Paris)

12-16 février 2018 :Café Danse Bobby Sands (Savigny-le-Temple)

 

En-quête de danses / Trace(r)s de danse – projet corollaire à la création – Nouvelle lune – .

La création – Nouvelle lune – s’ancre dans des temps de partage avec des publics a priori non connaisseurs de la danse.
Les premières étapes de recherche ont eu lieu dans un village agricole en banlieue d’Antananarivo (Madagascar) puis dans un service d’addictologie au CHU d’Angers (France). Inclure ces publics dans notre recherche a été déterminant dans l’élaboration et la structuration du processus de création ; nous poursuivons ces échanges dans le cadre d’en-quêtes de danses, construites au cas par cas avec nos partenaires et débouchant sur diverses formes de restitution intitulées « Trace(r)s de danse.

La première en-quête débute en novembre 2017 avec un public du SAMSAH 93, dans le cadre d’un projet « Figure Libre » soutenu par le Département de la Seine-Saint-Denis et élaboré en partenariat avec le CN D.

Partenaires et soutiens
• Compagnie Lovatiana – Madagascar
• Institut Français de Madagascar
• CHU Angers – CNDC Angers – Cie Nathalie Béasse – PAD Daviers
• Cie Nathalie Pernette / Friche Artistique (Besançon)

• micadanses – ADDP
• La Briqueterie / CDC du Val-de-Marne

Crédits photo :
Hélène Harder, Acajou
Facebook Twitter Google+