Où est Charlie ?

Spectacle participatif et tout terrain – projet de création 2020-2021

Spectacle participatif et tout terrain de 30 à 40 minutes, pour jauge réduite (40 spectateurs maximum), imaginé pour être joué dans des lieux accueillant des personnes qui ne se déplaceront pas sur des lieux culturels : hôpitaux, foyers de vie, prisons…
Spectacle adapté aux personnes en situation de handicap –  avec une réserve pour les personnes sourdes et malentendantes car nous ne signons pas et la parole y tient une place importante.

 

Note d’intention

Où est Charlie ? Le titre fait référence à la bande dessinée – jeu, où le lecteur cherche le personnage Charlie au milieu d’un paysage ou d’une foule. Il fait aussi référence au journal « Charlie hebdo », qui depuis les attentats de 2015, est devenu un nom emblématique de plusieurs notions parfois mal définies, parmi lesquelles la liberté d’expression et la possibilité de se forger sa propre opinion priment. « Charlie », personnage identifiable et reconnaissable, véhicule aujourd’hui un imaginaire et une histoire complexe, jalonnée de contradictions, remplie
d’humour, de gravité, d’espoir, de légèreté.

Notre parti-pris est que la danse en Europe occidentale a ces deux aspects en commun avec « Charlie » : par « danse », on entend quelque chose d’identifié et de reconnaissable – danses folkloriques, danses de salon, danse pour la scène, etc. Et en même temps, la « danse » véhicule un imaginaire chargé de sa propre histoire et de ses développements, une histoire absolument indissociable de celle de la société qui danse et regarde danser.

Où est Charlie ?  s’adresse aux personnes qui sont exclues de la société, parce qu’elles ne peuvent pas ou plus aller au théâtre – le théâtre étant, depuis la Grèce Antique, un lieu majeur de la vie sociale et politique dans nos sociétés.

Où est Charlie ?  va interroger chacune de ces personnes sur la danse qu’elle porte en elle – sur les danses qu’elle danse ou a dansées, sur son imaginaire de danse. Dans un espace non-scénique, trois danseurs déploient en écho leurs univers individuels pour faire surgir de la danse là où on ne l’attend ni ne la voit. La parole des danseurs et du public entremêle les éléments autobiographiques et la fiction, repoussant les murs entre lesquels la danse se fraye un chemin. C’est avec le spectateur que l’on cherche « Charlie » (la danse), que l’on cherche à construire ce
que danser veut dire à ce moment présent, et à reconnaître l’instant où la danse apparaît.

 

Origine

Cette proposition a été imaginée en parallèle de la création pour la scène Nouvelle lune (création 2018) et fortement influencée par les premières étapes de cette recherche, qui se sont déroulées à l’hôpital d’Angers en service d’addictologie. Très émus par les diverses formes de partage inventées lors de cette résidence, la compagnie a le souhait de créer une forme spectaculaire avec et pour des publics qui ne vont pas ou plus dans les lieux de spectacle, et d’observer comment la danse est questionnée dans ces lieux non-conventionnels.

 

Partenaires (en cours)

CCN Ballets du Nord – accueil en résidence du 23 au 30 novembre 2020.

Institut Barthélémy Durand – accueil en résidence en cours de mise en place

Facebook Twitter Google+