Pièces pour pointes, cintres et soleils

Pièce pour pointes, cintres et soleils est un travail sur la négation et l’utilisation de la gravité en danse. Ce projet rassemble volontairement de jeunes danseurs et des danseurs plus âgés, avec un corps différent et marqué par leurs années de travail. Sur scène, une danseuse transforme son corps en portant quatre chaussons de pointes aux mains et aux pieds ; un autre danseur évolue suspendu par la taille pendant plus de la moitié de la pièce. Une autre danseuse exhibe le souvenir d’une carrière de danse classique dont reste une gestuelle d’insecte aux désirs d’envol jamais assouvis, tandis qu’une dernière danseuse chaussée de pointes cherche le sol.


Présentation en avril 2006 à micadanses (Paris)
• Durée : 25 minutes
• Musique : chants d’oiseaux, bruitages, John Tchicai, Monolake
• Chorégraphes et interprètes : Delphine Demont, Christiane Stürnick, Takashi Ueno, Françoise Wittman.


 

Crédits photo :
Acajou
Facebook Twitter Google+