2015. Trafic de Styles, Acajou et le théâtre de Suresnes

À l’initiative de Julie Foucart, les compagnies Trafic de Styles et Acajou ainsi que le Centre Recherche Théâtre et Handicap (CRTH) ont permis à cinq non voyants de découvrir la chorégraphie Petits morceaux du réel de Sébastien Lefrançois (compagnie Trafic de Styles), traitant du monde professionnel et plus précisément du milieu ouvrier, au théâtre de Suresnes Jean Vilar, le 24 janvier 2015.

Avant d’assister à la représentation au théâtre, le groupe non-voyant de l’association Cécile Sala, référente à Suresnes en matière de handicap visuel qui a financé le projet, a pu participer à un atelier de danse. Celui-ci était conduit par l’un des danseurs du spectacle assisté par une danseuse de la compagnie Acajou ; cette dernière était sollicitée afin d’apporter son expertise pour une construction optimale de l’atelier. L’enjeu ? Pratiquer, explorer par le corps et le mouvement l’univers de la pièce, s’imprégner de son « langage ». Grâce à cette expérience de découverte et de partage et cette expérimentation créative, les cinq bénéficiaires ont reçu les clés pour appréhender et comprendre les différentes chorégraphies et les sentiments véhiculés.

Pour la représentation, les bénéficiaires étaient chacun accompagnés de souffleurs d’images (étudiants en art bénévoles réalisant de l’audiodescription adaptée en direct) spécifiquement formés par le CRTH pour la danse. Placés dans les premiers rangs, ils ont pu ressentir l’énergie des danseurs, les vibrations de la musique et se laisser porter par les émotions dégagées. À la suite du spectacle, ils ont été invités à une exploration tactile des éléments du décor puis à un temps d’échange avec le chorégraphe Sébastien Lefrançois.

Les participants ont souligné que l’atelier était indispensable à la représentation. En effet, en leur permettant d’être acteurs de leur découverte, la chorégraphie devenait accessible. Grâce à tous ces dispositifs complémentaires, ils ont «  pu vivre totalement le spectacle ».


Julie Foucart tient particulièrement à remercier tous les bénéficiaires pour leur participation enthousiaste, ainsi que tous les intervenants qui se sont associés au projet et ont permis de créer les bonnes conditions de rencontre entre le public déficient visuel et l’œuvre. Elle se souvient d’une magnifique aventure artistique et humaine au service du droit d’accès à la culture pour tous.
Julie Foucart est désormais responsable communication au centre FORJA, Centre de Rééducation Professionnelle pour personnes déficientes visuelles.

Pour en savoir plus :
• consultez les sites des compagnies Trafic de Styles et Acajou
• consultez le site du théâtre de Suresnes
• consultez le site de l’Association Cécile Sala
• consultez le site du CRTH – Souffleurs d’images

Crédits photo :
Julie Foucart
Facebook Twitter Google+