Atelier « Le corps du masque »

Lors de la semaine de l’accessibilité, en décembre 2010, Acajou a proposé trois ateliers au sein du musée du quai Branly, pour expérimenter ce que le port d’un masque modifie dans le rapport au monde.

Qu’il s’agisse d’un masque de théâtre ou de rituel, porter un masque modifie son rapport au monde. Derrière un masque, on perçoit différemment ce et ceux qui nous entourent, et on est soi-même perçu différemment. Tout le corps devient expressif.

Ces ateliers proposés avec des masques neutres, s’inscrivaient en lien avec l’exposition « Dans le blanc des yeux » sur vingt-deux masques primitifs du Népal, un ensemble exceptionnel de pièces méconnues et mystérieuses issu d’une donation d’un collectionneur au musée.

Intervenants : Delphine Demont, Raphaèle Fleury, Yasmine Hugonnet, José Luis Pagés.

 

 

Crédits photo :
© Arno Fougères
Facebook Twitter Google+