Joseph Nadj

Petit psaume du matin

En 1999, dans le cadre de l’événement Le Vif du Sujet, le Festival d’Avignon et la SACD proposent au danseur Dominique Mercy, interprète majeur de Pina Bausch de choisir un(e) chorégraphe pour lui composer un solo. La rencontre de Dominique Mercy avec Josef Nadj prend vite la tournure d’un duo, l’échange en lui-même devenant le cœur de la création.

Né de la confrontation entre les deux hommes, nourri par le dialogue qui s’est instauré entre eux, Petit psaume du matin traite précisément de la figure du double et de l’expérience du partage (…) Hymne à l’amitié et récit d’une rencontre, d’une amitié naissante, ce duo aborde enfin la question de la maîtrise acquise par la pratique, mais aussi, du même coup, le vieillissement du corps du danseur. En ce sens, Petit psaume du matin est une pièce de la maturité.
Myriam Bloédé, spécialiste des arts du spectacle

L’événement Le Vif du Sujet se déroula en plein air, dans le jardin du lycée Saint-Joseph d’Avignon. Petit psaume du matin fut ensuite créée sur scène à l’occasion de la Biennale de Venise en 2001.


« Ils se dressent tous deux sur les genoux, avancent une jambe fléchie. Ils relèvent le bord de leur pantalon, dévoilant une moitié de jambe peinte en rouge pour Dominique, en noir pour Josef. Ils fixent leur pantalon roulotté au-dessus de leur genou avec un élastique. Ils se mettent debout et remontent la deuxième jambe de leur pantalon, révélant une jambe blanche pour Dominique et orange pour Josef. Ils se tournent l’un vers l’autre et s’attrapent par les bras. Ils se baissent en contrepoids. Ils se relèvent, Josef se penche, Dominique lui passe un bras autour de la taille et s’appuie doucement contre son dos. Josef se redresse, Dominique se place à côté. Ils se tiennent par les bras et plient les genoux, leurs jambes rouge et orange s’entrecroisent. »
Audiodescription de Séverine Skierski.


Retrouvez l’audiodescription en intégralité de Petit psaume du matin sur le site numeridanse.tv ou en fichier son sur la chaîne YouTube “Acajou-Les Ressources”.

Pour en savoir plus, consultez le site du Centre chorégraphique national d’Orléans ou téléchargez le dossier de presse de Petit psaume du matin.

Crédits photo :
Thierry Thibaudeau
Facebook Twitter Google+