Compagnie Artefakt

Double JE

Dans ce projet, Céline Amato, chorégraphe de la compagnie réunionnaise Artefakt, reprend le concept de « cartes postales chorégraphiques » et propose à deux danseurs de filmer un instant chorégraphique pour évoquer leur rencontre. La vidéo mêle ainsi des moments dansés, des séquences d’ambiances et une partie plus documentaire avec un jeu de questions-réponses des danseurs qui explicitent leur démarche commune.

Plusieurs danseurs de la compagnie malgache Lovatiana, certains déficients visuels, ont participé à ce projet entre 2013 et 2015. En juin 2014, les artistes ont présenté leurs créations sous forme live.

Cinq sites dans la ville d’Antananarivo ont été choisis pour tourner ces courtes pièces. Découvrez ces cartes postales chorégraphiques en cliquant sur un lieu-dit :
Totombaton’ambondrona
Rizière sur la route de Ambotrimanjaka
Rovan’Ambohimanga
Tsenan’Andravoahangy
Ambotrimanjaka

Le 6 juillet 2015, une première carte postale chorégraphique (celle filmée à la rizière) a été diffusée sur la télévision locale Télé-Kreol dans l’émission Lo Koté La Mèr.

Facebook Twitter Google+