Volmir Cordeiro

L’œil la bouche et le reste

Le chorégraphe brésilien invite avec cette nouvelle pièce pour quatre danseurs à changer de regard sur la question du « voir ». Partant de l’œil vers tout ce qui est globulaire comme le soleil, l’œuf, la lune ou l’arène, Volmir Cordeiro crée une danse exprimant les fonctions oculaires pour ensuite en évoquer la physicalité et les actions : pleurer, fixer, clignoter, épier… L’œil est un outil pour explorer l’intériorité, la latence, le pré-humain, le tactile, l’animal, l’excitation de la pensée, l’obscurité et l’intensité.
Avec cette nouvelle création le chorégraphe souhaite faire « danser un œil qui fouille, celui qui cherchera la masse invisible, profonde, cachée, mystérieuse du monde. C’est ce que j’appelle le reste ; cette chose sans nom, irregardable, souterraine, perdue et irrattrapable ; cette matière apte à nous faire fermer les yeux, puis, pousser un cri intérieur, et nous ouvrir la vue vers ce que l’on n’ose pas regarder. Danser une danse qui s’incarne par l’œil, danser ce que l’œil n’arrive pas à retenir quand il est en train de regarder, danser des restes en nous, oubliés, rejetés, mis de côté, danser la hantise de ce que l’on voit. »
À l’instar des précédentes créations de Volmir Cordeiro, L’œil la bouche et le reste est une fugue dans l’abstraction, la vie et le monde, une recherche dense, quasi obsessionnelle au cours de laquelle rien, jamais, n’est laissé au hasard.

Création le 28 février 2017 au festival Dañsfabrik au Quartz à Brest
Chorégraphie : Volmir Cordeiro
Interprétation : Volmir Cordeiro, Calixto Neto, Isabela Santana et Marcela Santander Corvalán
Lumières : Abigail Fowler
Design sonore : Cristián Sotomayor
Regard extérieur : Carolina Mendonça et Ana Paula Kamozaki


Cette création fait partie du projet européen The Humane Body – Ways of Seeing Dance, partenariat entre quatre structures culturelles, le Wiener Tanzwochen (Vienne, Autriche), le Kaaitheater (Bruxelles, Belgique), le Centre national de la danse (Pantin, France) et The Place (Londres, Angleterre) qui accueillent, entre mai 2016 et novembre 2017, différents événements artistiques en lien avec la déficience visuelle.

Acajou a participé au processus de création lors d’une période de résidence au CN D dans le but de sensibiliser le chorégraphe et les interprètes de ce projet à la question du handicap visuel.

Ce spectacle est présenté en audiodescription.

Dates et lieux

8-10 mars 2017. CN D, Pantin
_
28 février, 2 mars 2017. Dañsfabrik, Le Quartz, Brest


 

Crédits photo :
Fernanda Tafner
Facebook Twitter Google+
Spectacle connexe :

Vera TussingDans The Palm of Your Hand (la paume de votre main) danseurs et public se partagent …

Spectacle connexe :

Simon MayerLe spectacle Sons of Sissy, en français « les fils de Sissy », est pensé comme un …