(La)Horde

Night Owl

Cette création pour cinq interprètes déficients visuels du collectif (La)Horde est une commande du festival Faits d’hiver pour le spectacle C’est tout à fait possible ! qui convient également les chorégraphes Perrine Valli et Vincent Thomasset.

Les cinq interprètes et les trois musiciens présents sur la scène rayonnent au sein d’une simulation de réalité virtuelle. Rejouant des scènes du réel et du virtuel ils nous offrent à voir une activité sensori-motrice et cognitive dans un monde artificiel.
Les gestes décontextualisés offrent un espace où les interprètes cohabitent indépendamment pour cependant créer des rapports de forces solidaires et nous offrir une autre réalité augmentée.
Cette étape de création sonne comme une première immersion dans ces mondes parallèles où naissent et se croisent différentes temporalités donnant ainsi libre cours à notre imagination pour percevoir les images qu’ils réfléchissent sur nous.
(La)Horde nous propose une traversée subversive, incarnée par les cinq interprètes et les trois musiciens qui par chacun de leurs mouvements convoquent sans cesse de nouvelles réalités virtuelles.
Une prochaine étape de création sera probablement présentée en automne 2016.

Création les 3 et 4 février 2016 au festival Faits d’hiver à Paris
Mise en scène : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
Interprètes : Mariam El Gouzi, Idriss Emani Tochokouha, Odile Gerfaut, Fabienne Haustant, Élisabeth Lye
Musique : Adrien Daoud, Maxime Daoud, Richard Frances
Costumes : Lily Sato
Prêt vêtements : Julian Zigerli, Drône


Pour en savoir plus :
• consultez le teaser de la création
• découvrez les sites du collectif (La)Horde et du festival Faits d’hiver

Facebook Twitter Google+